Un blog sur l'éducation dans les pays du Sud – A blog on education in the developing countries

26 août 2010

L’évaluation des déploiements OLPC : quelles méthodes ?

Filed under: One Laptop Per Child — Étiquettes : , , — education_south @ 16 h 04 min

Ce papier résulte d’une demande faite par OLPC France lors d’un séminaire réalisé par l’Atelier BNP Paribas, le 3 février 2010. Une revue des évaluations OLPC est faite ainsi qu’une proposition de méthode commune.

La version intégrale est disponible ici :Evaluation_OLPC_Varly_FR

Une première version a été transmise à OLPC et a pu bénéficier des commentaires de Bastien Guerry, Lionel Laské, Jonathan Ragot, membres d’OLPC France, de Norberto Bottani et Edward Bethel. Nous les en remercions ainsi que l’ensemble de la communauté mondiale OLPC, qui publie un nombre incalculable de ressources en ligne.

Ce papier a été réalisé sur une base volontaire dans l’esprit du projet OLPC. Il se veut une petite pierre à l’édifice du projet One Laptop Per Child et se concentre sur les questions d’évaluation.

En l’état, les évaluations des déploiements OLPC en termes de résultats d’apprentissages sont encore peu nombreuses. Plus généralement, très peu de travaux se penchent spécifiquement sur l’évaluation des projets en mode One to One (Un ordinateur-Un enfant). Les recherches font souvent l’impasse sur les solutions technologiques déployées.

Les contextes de déploiement doivent être pris en compte afin de proposer des méthodes d’évaluation adaptées aux pays du Sud, cible du projet OLPC. En effet, les problématiques des pays en développement sont plus larges que dans les pays dits développés (abandons, redoublement, faible temps d’apprentissage, …).

La revue des différentes évaluations OLPC montre un fort effet sur la motivation et les attitudes des élèves, que l’on retrouve également dans la plupart des projets TICE. Le déploiement des XO semble être un levier de réduction de l’absentéisme. Peu de mesures des résultats d’apprentissage ont été mises en oeuvre, et on ne peut pas répondre à la question de savoir si les XO améliorent véritablement la qualité des acquis.

Le papier propose donc une méthode d’évaluation d’impact qui pourrait être mise en œuvre à Nosy Komba, île de Madagascar où les XOs ont été déployés avec l’aide de l’association OLPC France et l’ONG « G du Cœur ». Cette méthode pourrait être également utilisée dans le cadre d’autres déploiements.

Une note opérationnelle a été également remise aux volontaires d’OLPC France afin de pouvoir réaliser facilement une évaluation.

Voir également le post précédent.

Rejoignez VARLYPROJECT sur Facebook

Pierre Varly

Ce papier résulte d’une demande faite par OLPC France lors d’un séminaire réalisé par l’Atelier BNP Paribas, le 3 février 2010. Une première version a été transmise à OLPC et a pu bénéficier des commentaires de Bastien Guerry, Lionel Laské, Jonathan Ragot, membres d’OLPC France, de Norberto Bottani et Edward Bethel. Nous les en remercions ainsi que l’ensemble de la communauté mondiale OLPC, qui publie un nombre incalculable de ressources en ligne.

Ce papier a été réalisé sur une base volontaire dans l’esprit du projet OLPC. Il se veut une petite pierre à l’édifice du projet One Laptop Per Child et se concentre sur les questions d’évaluation.

Plus précisément, on fera une lecture critique de l’évaluation des projets de déploiement OLPC afin de proposer une démarche qui pourrait être mise à l’essai à Nosy Komba et servir de base pour de futurs déploiements dans les pays du Sud.

En l’état, les évaluations des déploiements OLPC en termes de résultats d’apprentissages sont encore peu nombreuses. Plus généralement, très peu de travaux se penchent spécifiquement sur l’évaluation des projets en mode One to One (Un ordinateur-Un enfant). Les recherches font souvent l’impasse sur les solutions technologiques déployées.

Les contextes de déploiement doivent être pris en compte afin de proposer des méthodes d’évaluation adaptées aux pays du Sud, cible du projet OLPC. En effet, les problématiques des pays en développement sont plus larges que dans les pays dits développés (abandons, redoublement, faible temps d’apprentissage, …).

La revue des différentes évaluations OLPC montre un fort effet sur la motivation et les attitudes des élèves, que l’on retrouve également dans la plupart des projets TICE. Le déploiement des XO semble être un levier de réduction de l’absentéisme. Peu de mesures des résultats d’apprentissage ont été mises en oeuvre, et on ne peut pas répondre à la question de savoir si les XO améliorent véritablement la qualité des acquis.

Le papier propose donc une méthode d’évaluation d’impact qui pourrait être mise en œuvre à Nosy Komba, île de Madagascar où les XOs ont été déployés avec l’aide de l’association OLPC France et l’ONG « G du Cœur ». Cette méthode pourrait être également utilisée dans le cadre d’autres déploiements.

Une note opérationnelle a été également remise aux volontaires d’OLPC France afin de pouvoir réaliser facilement une évaluation.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :