Un blog sur l'éducation dans les pays du Sud – A blog on education in the developing countries

12 février 2011

L’évaluation des acquis scolaires au Cameroun

Filed under: Uncategorized — education_south @ 13 h 50 min

Publicité bien ordonnée commence par soi même.

La mission de construction de tests d’évaluation camerounais touche à sa fin. Des instruments permettant d’évaluer le niveau de compétences des élèves de 5ème année en langues et en maths ont été réalisés . Ces outils allient des tests classiques dits « papiers-crayons’ à des tests individuels à l’oral en calcul mental et en lecture, faciles à mettre en oeuvre.

La réalisation d’outils qui puissent fonctionner aussi bien dans le sous-système francophone qu’anglophone s’est avéré un sacré défi. Le tirage d’un échantillon représentatif de la diversité nationale dans un pays où près de 280 langues (sans compter le camfranglais!) sont parlées en constitue un autre.

Les évaluations PASEC réalisées en 1996 et 2005 ont permis de montrer que la massification de l’enseignement primaire a entraîné une baisse de la qualité des apprentissages en CM1, en français. Voir la synthèse ici, le rapport complet ici.

En effet, des populations jusque là peu scolarisés ont dorénavant accès à l’éducation, à la suite de la suppression des frais d’écolage. Le niveau de vie des élèves étant un facteur déterminant des apprentissages, plus le système éducatif scolarise de pauvres, plus on doit s’attendre à une baisse du niveau moyen. C’est mathématique.

mais un raisonnement en termes de moyenne apparaît un trompe l’oeil, étant donné les écarts considérables entre les écoles privées et les écoles publiques rurales . Les missions sur le terrain ont permis de confronter ces représentations statistiques à la réalité.

De nombreuses réformes pédagogiques étant en cours, une meilleure connaissance des pratiques pédagogiques effectives en classe et de leur impact sur les compétences des élèves s’impose. L’évaluation à vaste échelle qui devrait se tenir dans le courant de l’année 2011 permettra de faire le point, à quelques années de l’échéance de 2015, proche horizon de l’éducation pour tous.

Un article de presse sur le travail réalisé est disponible ici.

L’équipe de travail, à Kribi le 9 février

5 commentaires »

  1. Bien sûr, les résultats confirment l’évidence. Les questions sont : que souhaite-t-on mesurer qui ne l’aurait pas été jusqu’à présent(au-delà des chiffres attendus)? quels objectifs d’apprentissage raisonnables peut-on viser sachant que le contexte n’est pas une variable d’ajustement ?
    Cherchez l’intrus sur la photo !

    Commentaire par BRUNO HIRM — 9 mars 2011 @ 11 h 40 min

  2. la véritable réalité, c’est la contextualisation du système d’évaluation des apprenants quant à leurs acquis et
    compétences, leurs aptitudes. A ce moment, on ne s’étonnera plus du taux si faible de réussite aux examens officiels.
    Car, comment comprendre qu’à un test en classe, pourtant censé mesurer ce que l’élève aura appris, l’enseignant se donne le plaisir de montrer le contraire. A qui donc profite le crime?!

    Commentaire par Anonyme — 14 juillet 2011 @ 11 h 56 min

  3. bonjour S`il vous plait je fais une etude semblable pour mon memoire de master II, j`aimerais entre en contact avec vous pour entre en possession de vos methodes d`analyse des donnees et vos conclusions.

    Commentaire par Daniele — 15 novembre 2011 @ 7 h 21 min


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :